L'immobilier dans le Pays de la Loire
24 mar

Il ne faut pas « brûler » votre maison à Auray !

petite annonce immobilier - journal d'annonces en bandeau

Autrefois cela pouvait marcher ! Depuis Internet, c’est fini ! Pas question donc de mettre votre maison en vente à Auray à un prix surestimé. Si, effectivement, avant l’arrivée d’Internet, les acheteurs tentaient leurs chances en gonflant un peu leur prix de vente, aujourd’hui, ce n’est plus possible. La raison tient au fait que les acheteurs, depuis Internet, sont très bien informés. Lorsqu’ils sont en phase de recherche, active, ils surfent sur la toile, comparent les annonces des produits qui correspondent à leurs besoins. Bref, ils en savent beaucoup sur les prix et donc ils n’achètent pas un bien immobilier dont le prix leur paraît injustifié !

Si vous proposez votre maison à Auray à un prix qui ne correspond pas à sa vraie valeur, vous risquez de la « griller », de la « brûler »… Que se passera-t-il ? Voyant qu’elle est en vente sur les portails immobiliers, semaine après semaine, ne trouvant pas preneur, les acheteurs s’en désintéresseront définitivement. Ils se diront qu’elle a un défaut, qu’il y a anguille sous roche si personne n’en veut.

La probabilité d’avoir une belle offre d’achat sera de plus en plus mince. En effet, en matière de vente immobilière, plus le temps passe, moins c’est bon signe ! Vous voulez un conseil : poussez la porte de votre agence immobilière de proximité et demandez-lui d’estimer votre maison à vendre. Ensuite, respectez ses recommandations. Faites-lui confiance. C’est son métier d’expertiser des biens. En effet, le travail d’un agent immobilier ne consiste pas à faire visiter. Grâce à ses compétences juridiques, techniques et commerciales, celui-ci peut vous proposer un service complet pour commercialiser votre maison !
Grâce à ses conseils, vous ne laisserez pas votre maison « pourrir » sur les portails, bref se griller ou brûler et vous retirerez tout de même un très bon prix lors de la vente !

O.D. / Bazikpress © Olivier Le Moal

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée